Offres d’emploi & stages

DÉPÔT D’OFFRE DE STAGE

Pour déposer une offre de stage, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant. – Formulaire dépôt d’offre de stage –
Pour indiquer que vous avez trouvé un stagiaire, ou simplement retirer votre offre de la liste, vous pouvez nous le notifier en suivant CE LIEN.

OFFRES À POURVOIR

Ou n’ayant pas encore été indiquées comme pourvue par nos partenaires

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – 6 mois – Assistant chef de projet du groupe de travail Ville durable et bio-inspirée – Ceebios” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

CEEBIOS

Télécharger la fiche de stage

[pdf-embedder url=”http://ceebios.com/wp-content/uploads/2019/10/2019.10_BCL_Master2-v2.pdf” title=”2019.10_BCL_Master2 v2″]

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre emploi – Designer – Big Bang Project” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Date limite de candidature : 31/10/2019

[pdf-embedder url=”http://ceebios.com/wp-content/uploads/2019/09/2019_BBP_RECRUTEMENT-DESIGNER.pdf” title=”2019_BBP_RECRUTEMENT DESIGNER”]

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”CDD – Post-doctorant ou Ingénieur chimiste sur la synthèse et l’intégration de catalyseur pour l’électroréduction de N2 – CEA” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Post-doctorant ou Ingénieur chimiste sur la synthèse et l’intégration de catalyseur pour l’électroréduction de N2

Résultat de recherche d'images pour "cea liten"

Contrat : CDD ou Post-doc

Statut du poste :  Cadre

Début du contrat : 01/01/2020

Durée du contrat : 12 mois

Domaine : Chimie

Le Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (LITEN) est un institut de la Direction de la Recherche Technologique du CEA. Il joue un rôle décisif dans le développement de technologies d’avenir au service de la transition énergétique au niveau européen. Le LITEN a pour mission de soutenir l’effort français de diversification énergétique par une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le transport et l’habitat tout en participant à l’amélioration de la compétitivité des entreprises.

Les activités du LITEN sont donc centrées sur trois grands domaines :

  • énergies renouvelables et stockage,
  • efficacité énergétique & limitation de CO2,
  • synthèse et mise en oeuvre des matériaux.

Au sein du LITEN, le Laboratoire Eco-procédés et Environnement (L2EV) développe des procédés innovants autour du recyclage des matériaux, de la dépollution et de la catalyse pour l’énergie.

Par ailleurs, la Direction de la Recherche Fondamentale (DRF) du CEA exerce son activité dans les domaines de la physique, de la chimie, de la biologie et la santé, des sciences des matériaux, des sciences du climat et de l’environnement. Au sein de cette direction, l’Institut de Recherche Interdisciplinaire de Grenoble (IRIG) mène des recherches en biologie, santé, nanosciences, cryotechnologies et nouvelles technologies pour l’énergie et l’environnement. Au sein de l’IRIG le laboratoire SolHyCat développe des catalyseurs bio-inspirés pour la réduction de l’oxygène, du CO2 ou de l’azote, la production ou l’oxydation de l’hydrogène, ainsi que les procédés de synthèse associés.

Les laboratoires L2EV et SolHyCat s’associent pour développer des catalyseurs ayant des activités et des sélectivités élevées pour la synthèse de NH3 via l’électroréduction de N2, et les intégrer dans un électrolyseur.

Description de l’offre

Rattaché au Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et les Nanomatériaux (LITEN), plus particulièrement du Département DTNM / Service S2CE / Laboratoire L2EV, vous occuperez un poste d’Ingénieur chimiste sur l’électroréduction de N2 pour la synthèse de NH3.

Vos missions principales seront les suivantes :

  • Conduite de projets
  • Etablissement de l’état de l’art dans les thématiques portées
  • Développement de solutions catalytiques pour l’électroréduction de N2
  • Réalisation d’un démonstrateur
  • Caractérisation des matériaux et mesures de taux de conversion/sélectivité

Profil du candidat

Ingénieur ou Doctorat en chimie.
Nous recherchons une personne ayant des compétences sur :

  • Synthèse et caractérisation de catalyseurs
  • Catalyse hétérogène
  • Caractérisation électrochimique
  • Capacité à valoriser les connaissances générées (brevets, publications, …)
  • Capacité à encadrer des stagiaires et techniciens
  • Maîtrise de l’anglais à l’oral et à l’écrit requise

Localisation du poste – Grenoble

Contact  – Vincent Artero – vincent.artero@cea.fr

 

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre d’alternance M2 – Evaluer un actif bio-inspiré à usage cosmétique avec une approche analytique – L’Oréal ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Evaluation d’un actif bio-inspiré à usage cosmétique avec une approche analytique – alternance M2

Résultat de recherche d'images pour "l'oreal"

 

Dates : début septembre

Contact : Alaa BENSETRA  (alaa.bensetra@rd.loreal.com) et Eric Bordier  (eric.bordier@rd.loreal.com)

Lieu : L’Oréal, site d’aulnay

Dans le cadre du développement du Biomimétisme à L’Oréal Recherche et Innovation, il est proposait un nouveau sujet d’apprentissage qui consistera à évaluer un actif bio-inspiré à usage cosmétique avec une approche analytique.

Sa mission sera la suivante :

  • Préparer un extrait naturel à partir d’une fleur (échantillonnage, extraction, procédé…)
  • Caractériser un extrait naturel (identifier des composés présents dans l’extrait naturel)
  • Quantifier l’actif dans les échantillons ainsi que dans les lots de références
  • Déterminer les propriétés physiques afin de comprendre le fonctionnement de cette fleur (approche Biomimétisme)
  • Evaluer les propriétés cosmétiques de l’actif identifié.
  • Evaluer l’actif issu de l’extrait dans une formule cosmétique simple.

Cet apprentissage permettra d’offrir un regard neuf sur nos défis d’innovation en s’inspirant de la nature pour trouver de nouveaux concepts. 

L’apprenti(e) devra travailler en transverse avec plusieurs laboratoires (microscopie, analyse structurale, tests biologiques et biochimiques)

Il développera des compétences dans la gestion de projet. Il devra avoir un esprit de synthèse et avoir la capacité de travailler avec plusieurs personnes.

Profil du candidat :

  • un/une apprenti(e) en Master 2.
  • A l’interface de la Botanique, de l’analyse et de la formulation le ou la candidate devra être passionné autonome et curieux.
  • Idéalement : profil pluridisciplinaire avec des connaissances en LC-MS/MS, en préparation d’échantillon et autres techniques analytiques (GC, réaction en ligne, mesure physique…) 

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre d’emploi – ATER – Modèles multi-physiques décrivant le comportement des liaisons bio-inspirées” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Poste d’ATER, 60ème section
à pourvoir pour la rentrée 2019-20

Résultat de recherche d'images pour "aix marseille université"

Dans l’attente de la publication d’un poste de MCF pour la rentrée 2020, voici la fiche de fiche de poste. 

Sujet: L’ ATER aura pour mission de développer des modèles multi-physiques décrivant le comportement des liaisons bio-inspirées.

Cette tâche demandera des compétences en modélisation analytique ou comportement mécanique des matériaux. Ce travail de recherche sera fondé une approche transversale : Biologie, Mécanique, Matériau et Géométrie et s’inscrira dans le partenariat en recherche et innovation avec la société Airbus Helicopters.

Le profil scientifique recherché pour cet ATER est ouvert, au choix à l’une des sous thématiques du calcul mécanique :

  • Modélisation de structure (modèles analytiques et éléments finis),
  • Mécanique des matériaux hétérogènes (méthodes analytiques).

L’ ATER devra avoir une expertise dans l’une de ces 2 sous-thématiques au minimum. Il devra s’intégrer la sous-thématique : Conception inverse et robuste à l’aide d’outils applicables à la modélisation des liaisons bio-inspirées.

La personne recrutée devra se charger des dispositifs expérimentaux relatifs aux essais de flexion, torsion, traction, fatigue mis en place par l’équipe conception bio-inspirée.

Si vous avez des doctorants qui cherchent un poste pour Octobre 2019, vous pouvez leurs transmettre cette information.

Télécharger la fiche de poste. 

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre d’emploi R&D – CDD 12 mois – CEA Grenoble & Toyota Motor Europe – bio-inspired catalysts for H2 ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Implementation of noble metal-free catalytic nanomaterials in water splitting electrolyzers

Research and Development Project
Short term hiring contract (CDD) 12 months

Fondamental Research Division, CEA-Grenoble
IRIG/Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux/SolHyCat team (www.solhycat.com)
Supervisor: Dr Vincent Artero

This research project will be developed in the framework of a collaborative project with Toyota Motor Europe

Vision
Hydrogen (H2) generated from renewable energies, such as solar and wind, and water has a huge potential as a carbon-free energy vector which can be exploited on demand through fuel cell technologies. Proton-exchange membrane electrolysers (PEMEL) are a mature technology that can be coupled with intermittent renewable power sources. However their wide deployment still depends on innovative breakthroughs regarding the design of alternative catalysts avoiding the use of precious metals and fulfilling three main characteristics: sustainability, cost-effectiveness and stability.

Background
The SolHyCat group at CEA Grenoble has developed bio-inspired catalysts for H2 evolution compatible with Nafion PEM technology (Le Goff et al. Science 2009, 326, 1384; Tran et al. Angew. Chem. Int. Ed. 2011, 50, 1371) and competing with Pt under such conditions (Huan et al. Energy Environ. Sci. 2016, 9, 940). The inspiration, hydrogenases, are unique metalloproteins that catalyse H2 evolution as efficiently as platinum nanoparticles do and in particular with remarkably high reaction rates (1500-9000 s–1 at pH 7 and 37°C in water). The bio-inspired/coordination chemistry approach is so far one of the only reliable solution to use Earth-abundant metals as H2-evolution catalysts under acidic conditions, since first-row metal particles are not stable under these conditions. Namely, we explored a coordination polymer structure for amorphous molybdenum sulfide (a-MoSx), refined the understanding of its catalytic mechanism (Artero and coll., Nature material 2016) and developed strategies to remedy reductive corrosion issues that so far limited the implementation of such earth-abundant H2 evolution catalysts in PEMEL.

Objectives
We aim at exploiting these new findings in PRODUCE-H2, an ERC Proof of Concept project which proposes to

  1. optimize the formulation of these catalytic materials and assemble them in polymer-membranes,
  2. assessing their performance and quantifying their stability during long-term tests performed under realistic operating conditions,
  3. upscaling their production thanks to a newly developed synthetic process and
  4. implementing them in a noble-metal-free PEMEL prototype.

PRODUCEH2 will exploit pre-existing and newly created intellectual property with the aim of proposing a cost-effective industrial solution for PV-coupled on-site hydrogen production.

The applicant will integrate original and innovative composite materials based on amorphous molybdenum sulfide as cathode materials of PEM electrolyzers, with either noble metal or non-noble metal anode catalyst and various membranes. Formulation optimization, as well as accelerated and long-term testing will be carried out.

Application
The position is open from September 2019. Selection will be made early July 2019 to allow for administrative work out by CEA administration. This position can be filled either at the engineer or PhD levels. An expertise in electrochemical techniques,
device testing and materials formulation is required.

Applications should include

  • a detailed CV (with exact starting and ending dates of each work contract and training positions),
  • a motivation letter
  • and two recommendation letters.

They should be sent before June 30 to Adina Morozan – adina.morozan@cea.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de thèse – Impression 4D Biocomposite hygromorphe – IRDL” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Offre de thèse Impression 4D Biocomposite hygromorphe

ACCIS Bristol/IRDL

contact :

Aucun texte alternatif pour cette image

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre d’alternance – M1/M2 Biomimicry Scientist – L’Oréal” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Offre d’alternance M1/M2 Biomimicry Scientist

Résultat de recherche d'images pour "l'oreal"

Pour L’Oréal, la beauté est avant tout une aventure scientifique. Cette conviction est aujourd’hui incarnée par notre division Recherche et Innovation, qui déploie ses équipes partout dans le monde pour imaginer et créer les produits de demain.

Chez L’Oréal, la performance économique et la performance sociale vont de pair, et se stimulent réciproquement.

Nous sommes convaincus que les entreprises sont une force de transformation et que leur rôle est de contribuer à la lutte contre le changement climatique aux côtés des villes et des États. Les entreprises et les gouvernements ont une responsabilité et un intérêt à agir contre le changement climatique. Nous devons tout faire pour amplifier cette dynamique.

Avec nos actions environnementales, sociales et sociétales, déployées actuellement grâce au programme Sharing Beauty With All (Découvrez l’intégralité du programme https://sharingbeautywithall.loreal.fr/), nous voulons avoir un impact positif partout où nous sommes présents.

Au sein de notre division Recherche et Innovation, le développement durable est une grande priorité.

Le biomimétisme, qui s’inspire du vivant pour concevoir durablement, est actuellement très structurant pour nos innovations futures et c’est dans ce contexte que nous recherchons un étudiant pour travailler de nouveaux concepts innovants répondant à nos enjeux prioritaires.

Objectifs : L’étudiant aura pour mission d’approfondir la recherche du vivant par une veille bibliographique approfondie, d’identifier, de développer et d’analyser la performance des nouveaux produits innovants par une expérimentation au laboratoire.

Profil recherché

  • Ouvert aux étudiants en bac +4 et bac +5 avec une expertise généraliste (Biologie, Chimie, Matériaux). Profil dynamique, curieux, et force de propositions
  • Alternance de 12 à 24 mois maximum

Début : entre Septembre et Novembre 2019

Lieu : Centre de Recherche L’Oréal, 1, avenue Eugène Schueller, Aulnay- sous bois

Contact : Lucie COUTURIER (lucie.couturier@rd.loreal.com)

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de thèse – Cristaux liquides biomimétiques pour l’optique – CEMES” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Cristaux liquides biomimétiques pour l’optique
Élaboration et propriétés physiques

Lien vers les détails de l’offre
Link – English version

Début de la thèse : 1er octobre 2019 pour 3 ans.
Financement : bourse ministérielle.
Directeur de thèse : Michel MITOV, Directeur de recherche au CNRS. Email : mitov@cemes.fr

Structure d’accueil : CEMES, Centre d’Elaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales, CNRS, TOULOUSE.

Thématique – Cristaux Liquides du groupe Nano-Optique et Nanomatériaux pour l’Optique.

Objectifs de la thèse : Réaliser par voie physique des répliques inédites de cuticules biologiques mosaïquées et étudier leur réponse optique en relation avec la structure.

Domaines d’application : communication optique, cryptographie visuelle, furtivité, guidage de véhicules autonomes.

Situation du sujet

Les répliques de structures biologiques photoniques utilisent des techniques d’empreinte ou de moulage par voie chimique (méthodes sol-gel) ou physique (dépôt plasma) [1]. Lorsque le terme de biomimétisme est rencontré dans les publications il s’agit souvent de bio-analogies, de ressemblances géométriques et texturales. Structurer et mettre en forme des cristaux liquides (CLs) synthétiques à des fins biomimétiques est une solution sous-utilisée, alors que les CLs sont tout trouvés pour réaliser des structures multi-échelles et auto-organisées à 3D [2,3]. Cette voie pourrait produire des matériaux multifonctionnels aux propriétés physiques inédites provenant de structures moléculaires à géométrie torsadée complexe que les approches conventionnelles n’ont pas atteintes.

Il ressort de l’analyse bibliographique sur les CLs torsadés biologiques publiée par l’encadrant [4] que les cuticules mosaïquées (stries, spots, pixels) des insectes, et de quelques rares fruits irisés, intriguent biologistes et biophysiciens. Il apparaît que la nature a trouvé dans la structure torsadée une solution intelligente et économe à des problèmes d’ingénierie pour un large spectre de fonctions. Mais beaucoup de questions sont ouvertes au sujet de la raison de ces irrégularités (motifs, couleurs), les caractérisations optiques sont assez peu nombreuses et les systèmes-modèles inexistants. Les articles de l’équipe d’accueil sur les CLs biologiques [4] et le cas de Chrysina gloriosa [5] ont été recensés en 2018 dans CNRS Le Journal [6].

Investigations

Le travail du doctorant consistera à réaliser des versions artificielles choisies parmi trois types de structures torsadées singulières : (1) à gradient de pas hélicoïdal comme dans la carapace des scarabées du genre Chrysina, à la place d’un pas monotone; (2) à orientation variable de l’axe de symétrie, au lieu d’être constant dans l’espace; (3) à double hélicité alors que la torsion gauche domine dans le monde vivant — sauf dans les fruits de Pollia condensata, objets biologiques les plus brillants à la surface de la Terre, qu’il s’agira de reproduire.
Le travail de réplication pourra être précédé d’une caractérisation des cuticules lorsqu’elles ne sont pas décrites dans la littérature.

Les voies d’élaboration (soft nanotechnology) mettront en jeu gélifications hors équilibre thermodynamique, polymérisations à ancrage sélectif, photo-irradiations sélectives en longueur d’onde ou en polarisation, texturations 2D puis 3D par séparation de phase contrôlée aux échelles micrométrique et nanométrique.

Les propriétés optiques comprendront principalement des études de transmission, réflexion et polarisation à différentes échelles de la structure, à l’état d’équilibre ou en présence d’un stimulus externe. Dans le cas des gels de CLs, les matériaux à propriétés optiques changeantes seront électro-commandables (smart reflectors). Ces études pourront se développer en interaction avec les opticiens du groupe selon l’avancée des matériaux élaborés. Le doctorant sera également associé à la collaboration actuelle avec l’Institut de Physique de Nice (projet ANR COLEOPTIX coordonné par l’encadrant).

Les études structurales comprendront la préparation des objets pour la MET par ultramicrotomie, la MET et le MEB. Des études par AFM pourront venir les compléter.

Débouchés

La poursuite fonctionnelle de ces activités fondamentales est la réalisation concrète à l’échelle du laboratoire de matériaux et composants qui soient précurseurs en cryptographie visuelle, pour le guidage de véhicules autonomes, la furtivité, la photonique ultra-rapide, les routeurs pour réseaux tout-optique ou la détection d’agents chimiques.

Le caractère interdisciplinaire du sujet bénéficiera à la formation de l’étudiant, ce travail se situant aux interfaces entre physique de la matière molle, optique des milieux anisotropes, biologie, et technologie de matériaux avancés pour l’optique écoresponsables.

Les thèmes du biomimétisme et de la conception de systèmes inspirés de la nature sont affichés par le CNRS qui encourage les recherches au croisement des disciplines.

Profil du candidat

Le candidat sera titulaire d’un master 2 ou d’un diplôme d’ingénieur, avec une spécialité physique de la matière ou sciences des matériaux. Des connaissances en physique de la matière molle sont les bienvenues mais non requises. Le candidat devra faire preuve d’initiative et de motivation pour un sujet fortement expérimental basé sur l’élaboration par voie physique de matériaux innovants. La maîtrise du français ou de l’anglais est requise.

La candidature accompagnée d’un CV complet et de deux ou trois noms de référents est à envoyer à Michel Mitov, mitov@cemes.fr

[1] S. Berthier, M. Thomé, E. Van Hooijdonk et A. Bay, Insectes et lumière : approche bio-inspirée des échanges électromagnétiques, Techniques de l’Ingénieur, 243, 1 (2015).
[2] M. Mitov, Les Cristaux liquides, collection Que Sais-Je ?, PUF (2000).
[3] M. Mitov, Matière sensible (Seuil, 2010) et Sensitive Matter (Harvard University Press, 2012).
[4] M. Mitov, Cholesteric Liquid Crystals in Living Matter, Soft Matter, 13, 4176-4209 (2017).
[5] G. Agez, C. Bayon and M. Mitov, Multiwavelength micromirrors in the cuticle of scarab beetle Chrysina gloriosa, Acta Biomater., 48, 357-367 (2017).
[6] https://lejournal.cnrs.fr/articles/tous-les-cristaux-liquides-sont-dans-la-nature

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Analyste/Veilleur Stratégique  (Junior) –  CEEBIOS” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Analyste/Veilleur Stratégique  (Junior)

 

Structure d’encadrement : CEEBIOS – Centre de compétences en Biomimétisme

Durée du stage : 6 mois dès Avril 2019

Contexte : Le biomimétisme représente une opportunité inédite d’innovation responsable : s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites, éprouvées par 3.8 milliards d’années d’évolution. En prenant les systèmes biologiques comme modèle, il devient possible de réconcilier les activités industrielles et le développement économique avec la préservation de l’environnement, des ressources et de la biodiversité.

Depuis 2014, le CEEBIOS contribuent à promouvoir la démarche en France. A travers des actions de sensibilisation, de structuration des acteurs et de production de ressources de référence, le Ceebios accompagne le développement du concept en France auprès d’une grande diversité d’acteurs (académique, industrie, entreprises, associations, enseignement, institutions, société civile…)

Objectifs du stage

Tout en respectant les missions d’intérêt général de la structure, le stagiaire aura pour missions de contribuer à l’élaboration du plan de développement du CEEBIOS à travers les tâches suivantes :

  • recherche et veille tendancielle stratégique (réglementaire, politique, macro-économique, voire technologique et scientifique)
  • recherche documentaire (chiffres, graphiques,…) et iconographique, compilation d’études de marchés, bibliographies,…
  • benchmark concurrentiel, cartographie/monographies d’acteurs
  • appui à l’analyse stratégique de l’environnement du CEEBIOS (écosystème et jeu d’acteurs)
  • appui à l’organisation, préparation et animation de séminaires et ateliers, et à la rédaction de comptes-rendu
  • rédaction, mise en page, illustration,… de différents documents (notes, rapports, présentations,…)

Profil idéal

  • Vous êtes actuellement étudiant en M2 (voire M1) au sein d’une école de commerce / spécialité “études de marché” ou bien au sein d’une école de Communication / Journalisme, ou bien au sein d’un Master en Intelligence Economique ou encore d’un Master en Documentation / Gestion de l’Information et recherchez votre stage de fin d’études (6 mois),
  • Vous avez une première expérience en études de marché ou études/veilles sectorielles ou concurrentielles
  • Vous avez une bonne maîtrise des techniques de collecte/qualification d’informations primaires/secondaires (internet, bases de données, études de marché, entretiens,…), d’organisation de l’information (classement/archivage), d’analyse et de reporting, tant rédactionnel (monographies, profils, fiches,…) que visuel (cartographies, graphiques, mindmaps,…),
  • Vous avez un excellent rédactionnel et êtes à l’aise à l’oral
  • Vous maîtrisez les outils de PAO et avez un sens graphique démontré
  • Vous avez un fort sens de l’organisation, et avez déjà organisé des événements (ateliers, conférences, workshops,…),
  • Vous parlez couramment Anglais,
  • Vous avez un intérêt particulier de développement durable, la transition environnementale et sociétale.

Pourquoi le Ceebios ?

  • Nous sommes une jeune structure en croissance et nous sommes passionnés par ce que nous faisons
  • Nous travaillons tous en nomadisme avec des conditions de travail hors normes
  • Nous travaillons avec des grands groupes, des PMEs, Start-ups, des universités, des associations, des laboratoires académiques, des institutions publiques, ministères et régions, etc.
  • Nous sommes en contact avec des acteurs de l’innovation de tous horizons et de haut niveau.

Plus d’infos sur les structures encadrantes : www.ceebios.com

Contacts : Ceebios – contact@ceebios.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Emploi – Assistant ingénieur CDD – AMAP – Anatomie, morphologie et biomécanique – Robots souples d’après plantes grimpantes” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Poste d’Assistant Ingénieur: Anatomie, morphologie et biomécanique dans le contexte d’un projet européen en biomimétique des plantes

Europe H2020 Grant agreement ID: 824074

(cdd d’un an renouvelable 1 an)

Structures encadrantes : AMAP (botAnique et Modélisation de l’Architecture et des
Plantes et des végétations)

Lieu du stage : Montpellier

Durée du stage : 6 mois, dès Avril 2019

Le dossier doit être déposé au plus tard le 31 mars à minuit, heure de Paris.

Langue : Français & Anglais

Objectifs : Développer une approche anatomique, morphologique et biomécanique dans le cadre d’un projet européen H2020 dont l’objectif est le développement de robots inspirés par les plantes grimpantes.

LIEN vers l’OFFRE DETAILLEE.

Site :

  • http://amap.cirad.fr/fr/presentation.php
  • https://growbot.eu/project

Contacts : Dr. Nick Rowe (DR CNRS) – nrowe@cirad.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Emploi – Post-Doc – AMAP – Biologie fonctionnelle des plantes grimpantes – Robots souples” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Contrat post-doctoral : Biologie fonctionnelle des plantes grimpantes : vers un nouveau paradigme biomimétique dans la production de robots souples
 Europe H2020 Grant agreement ID: 824074

Structures encadrantes : AMAP (botAnique et Modélisation de l’Architecture et des
Plantes et des végétations)

Lieu du stage : Montpellier

Durée du stage : 6 mois, dès Juin 2019

Le dossier doit être déposé au plus tard le 30 avril 2019 à minuit, heure de Paris.

Objectifs : L’objectif est le développement, en partenariat avec différents laboratoires, d’une nouvelle génération de robots inspirés par les plantes grimpantes

LIEN vers l’OFFRE DETAILLEE.

Site :

  • http://amap.cirad.fr/fr/presentation.php
  • https://growbot.eu/project

Contacts : Dr. Nick Rowe (DR CNRS) – nrowe@cirad.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de Stage – Biomimétisme & Architecture – Tangram Architecture” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Structure encadrante : Tangram Architectes / Tangram Lab

Lieu : Tangram Architectes – 23 rue des Phocéens – 13002 Marseille

Langue : Français – Anglais

Profil recherché  : architecture / biologie / biomimétisme

Objectif : Veille en données biologiques / application du processus de conception biomimétique sur des projets d’architecture / développement d’outils / conception architecturale

 
Valable dès Mars 2019
Durée : 4-8 mois ou plus
 

Contact : Olivier Bocquet, Responsable Tangram Lab – o.bo@tangram-architectes.com

En ligne : @Tangram_Lab

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Ceebios – Business Développement de l’association ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Biomimétisme – Business Développement du Ceebios

Structure d’encadrement : CEEBIOS – Centre de compétences en Biomimétisme

Durée du stage : 6 mois dès Septembre 2019

Contexte : Le biomimétisme représente une opportunité inédite d’innovation responsable : s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites, éprouvées par 3.8 milliards d’années d’évolution. En prenant les systèmes biologiques comme modèle, il devient possible de réconcilier les activités industrielles et le développement économique avec la préservation de l’environnement, des ressources et de la biodiversité.

Depuis 2014, le CEEBIOS contribuent à promouvoir la démarche en France. A travers des actions de sensibilisation, de structuration des acteurs et de production de ressources de référence, le Ceebios accompagne le développement du concept en France auprès d’une grande diversité d’acteurs (académique, industrie, entreprises, associations, enseignement, institutions, société civile…)

Objectifs du stage

Tout en respectant les missions d’intérêt général de la structure, le stagiaire aura pour missions de :

  • Contribuer à la réflexion sur la croissance des missions et services du CEEBIOS en France,
  • Préfigurer les aspects juridiques, administratifs et financiers nécessaires à cette croissance,

Profil idéal

  • Vous êtes actuellement étudiant au sein d’une école de commerce et recherchez votre stage de fin d’études (6 mois),
  • Vous avez une première expérience au sein d’un environnement challengeant (Advisory, Big 4, Grand cabinet de conseil, Start Ups),
  • Vous êtes attiré par le développement de projets à impacts sociétaux par méthode entrepreneuriale,
  • Vous parlez couramment Anglais,
  • Vous avez un intérêt particulier de développement durable, la transition environnementale et sociétale.

Pourquoi le Ceebios ?

  • Nous sommes une jeune structure en croissance et nous sommes passionnés par ce que nous faisons
  • Nous travaillons tous en nomadisme avec des conditions de travail hors normes.
  • Nous travaillons avec des grands groupes, des PMEs, Start-ups, des universités, des associations, des laboratoires académiques, des institutions publiques, ministères et régions, etc.
  • Nous sommes en contact avec des acteurs de l’innovation de tous horizons et de haut niveau.

Plus d’infos sur les structures encadrantes : www.ceebios.com

Contacts : Ceebios – contact@ceebios.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Ceebios – Communication & Marketing pour le Ceebios ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Biomimétisme – Communication et Marketing du Ceebios

Structure d’encadrement : CEEBIOS – Centre de compétences en Biomimétisme – Kalina Raskin

Durée du stage : 6 mois dès Février 2019

Contexte : Le biomimétisme représente une opportunité inédite d’innovation responsable : s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites, éprouvées par 3.8 milliards d’années d’évolution. En prenant les systèmes biologiques comme modèle, il devient possible de réconcilier les activités industrielles et le développement économique avec la préservation de l’environnement, des ressources et de la biodiversité.

Depuis 2014, le CEEBIOS contribuent à promouvoir la démarche en France. A travers des actions de sensibilisation, de structuration des acteurs et de production de ressources de référence, le Ceebios accompagne le développement du concept en France auprès d’une grande diversité d’acteurs (académique, industrie, entreprises, associations, enseignement, institutions, société civile…)

Objectifs du stage

Tout en respectant les missions d’intérêt général de la structure, le stagiaire aura pour missions de :

  • Contribuer au développement du CEEBIOS en France.
  • Community Management: animation des réseaux sociaux,
  • Web: mise à jour et amélioration du site internet et des plateformes collaboratives,
  • Création de Contenus : création de fiches produits, catalogues, visuels,
  • Développement produits : suivi et valorisation du développement des études pour les industriels et clients plus généralement, visuels,
  • Promotion: Gestion des newsletters, participation aux évènements majeurs.

Profil idéal

  • Issu d’une formation supérieure en communication / marketing / commerce
  • Maîtrise du fonctionnement des réseaux sociaux
  • Capacité à travailler en mode projet
  • Rigoureux et autonome
  • Curieux, créatif et ouvert d’esprit
  • Maîtrise des outils de PAO
  • Anglais correct

Pourquoi le Ceebios ?

  • Nous sommes une jeune structure en croissance, passionnés par ce que nous faisons
  • Nous travaillons tous en nomadisme avec des conditions de travail hors normes.
  • Nous travaillons avec des grands groupes, des PMEs, Start-ups, des universités, des associations, des laboratoires académiques, des institutions publiques, ministères et régions, etc.
  • Nous travaillons à communiquer, sensibiliser et éduquer sur des concepts innovants, nouveaux et impactant.

Plus d’infos sur les structures encadrantes : www.ceebios.com

Contacts – Ceebios – contact@ceebios.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Museum National d’Histoire Naturelle – Enveloppes de bâtiments bio-inspirées” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Résultat de recherche d'images pour "mnhn"Résultat de recherche d'images pour "Mecadev"

Biomimétisme et enveloppes de bâtiments bio-inspirées

Structure d’accueil : Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, Laboratoire MECADEV

Encadrants : Estelle Cruz, Emmanuelle Pouydebat, Fabienne Aujard

Lieu : Laboratoire MECADEV, 57 rue Cuvier, Paris

Durée du stage : 4 à 6 mois à temps plein dès janvier/février 2019

Sujet du stage :

Le biomimétisme consiste à s’inspirer du vivant pour concevoir des produits, services, bâtiments… intégrés dans les écosystèmes existants. En architecture, il existe de nombreux exemples de bâtiments inspirés de termitières pour améliorer la ventilation et diminuer la consommation énergétique du bâtiment, des façades dont les ouvertures s’adaptent suivant le taux d’humidité inspiré de la pomme de pin, etc.
Assurer le confort thermique d’un bâtiment tout en étant énergétiquement performant est un des grands enjeux de l’actuelle transition énergétique. Or la performance énergétique d’un bâtiment est en majeure partie liée à la performance de l’enveloppe (toit + façade).

Les « enveloppes du vivant » ou systèmes tégumentaires (peau, poils, coquilles, écailles, …) présentent des propriétés remarquables de régulation simultanée de plusieurs paramètres tels que la thermique, luminosité, acoustique, échanges gazeux, etc. Contrairement aux enveloppes bâties existantes, les téguments sont multirégulants, adaptatifs à l’échelle des saisons et de la journée, 100% recyclables, se renouvellent en continue, etc.

L’objectif de ce stage de recherche est d’approfondir une première analyse des systèmes tégumentaires (peau, poils, coquilles, écailles, …) pour concevoir des enveloppes de bâtiment bio-inspirées et multirégulantes. Ce travail s’inscrit dans une démarche de recherche en soutient à un travail de thèse au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris au laboratoire MECADEV.

Ce stage pourra éventuellement intégrer une partie expérimentale d’analyse de performance de systèmes tégumentaires (conductivité thermique, porosité, etc.).

Objectifs du stage

  • Compléter l’analyse des systèmes tégumentaires (carapaces, peaux, poils, plumes…) sous l’angle de la multi-régulation (thermorégulation, acoustique, régulation lumineuse, …). Analyse essentiellement bibliographique.
  • Croisement des données obtenues avec les différents biotopes

Profil du candidat

  • Niveau de diplôme : Master 2.
  • Connaissances approfondies en physiologie animale et végétale.
  • Etudiant ingénieur agronome ou master de biologie

Plus d’infos sur la structure encadrante : http://www.mecadev.cnrs.fr/

Rémunération : 577,50 euros net mensuel

Contacts : estelle.cruz@ceebios.com / aujard@mnhn.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – IKOS Lab – Biomim Smartgrid” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Smart-grids et gestion des flux dynamiques par mimétisme d’écosystèmes vivants

Profil recherché : 

  • Intérêt pour la créativité et la conception (École de design, d’ingénieur)
    et/ou
  • Connaissance des smart-grids (École d’ingénieur typée énergie)

Description : Il est attendu que le marché des microgrids, ou micro-réseaux électriques intelligents, augmente de près de 30 milliards de dollars d’ici 2020, passant de 10 milliards en 2013 à 40 milliards en 2020. Dans le monde, plus de 400 projets représentant plus de 3,2 GWh d’électricité sont en cours de développement ou déjà opérationnels. Et le nombre de ces projets devrait quadrupler d’ici 2020.

Mais ces micro-grids mettent en avant un agencement et un interfaçage complexe à la fois à mettre en place mais aussi à opérer.

En 2013, le MIT Technology Review avait commandé à des auteurs de science-fiction (hard
science), des études prospectives (sous la forme de nouvelle) explorant les évolutions des
technologies en vogues. L’une d’elle investiguait le thème des smarts-grids et comment
certains enseignements de la nature pouvait alimenter la réflexion quant au développement de cette thématique. Près de 4 ans plus tard, force est de constater que le sujet est plus actuel que jamais et que dans le souhait de rapprocher le plus possible la production d’énergie de son utilisation, de nombreux verrous technologiques se font sentir.

Le projet ambitionne donc d’explorer comment le domaine des smart-grids pourraient
bénéficier de la gestion des flux hautement dynamique dont nombre d’écosystèmes savent faire preuve.

Attentes : Compte rendus de séances de créativité, Formalisation de concepts, Analyses
pertinence/potentiel, Étude prospective, Roadmap technologique

Entreprise : IKOS Lab
IKOS est la société de conseil spécialisée dans le ferroviaire. Grâce à son savoir-faire reconnu, IKOS intervient dans toutes les phases d’un projet ferroviaire : signalisation, matériel roulant, infrastructures, sûreté de fonctionnement.

Depuis sa création en 2005, IKOS se développe en France et à l’international. Le Groupe  compte actuellement 13 bureaux (Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Aix, Madrid, Bruxelles, Berlin, Lausanne, New-York, Toronto et Milan) et nos 650 ingénieurs réalisent des projets dans le monde entier.

“IKOS : une entreprise internationale à taille humaine spécialisée ferroviaire et énergie”

Dépôt de candidature : clentin@ikosconsulting.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – IKOS Lab – Hyperloop & Aerodynamisme” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close]

Réduction des turbulences subies par la capsule de l’Hyperloop
à travers l’étude et la modélisation de solutions bioinspirées

Mission : La force de frottement est le facteur le plus impactant de consommation d’énergie et de limitation de vitesse pour les transports (routiers, ferroviaires et aéronautiques). Afin de limiter la résistance, depuis des décennies, les industriels améliorent la forme aérodynamique de leurs produits mais les marges de progression sont de plus en plus ténues. Par ailleurs, c’est partant de ce constat que le projet Hyperloop a vu le jour : créer un système de transport sous vide où la résistance de l’air est négligeable.

Dans le cadre de son partenariat avec Transpod, Ikos participe activement au développement du concept Hyperloop.

Dans le cadre de ce projet Hyperloop, une initiative de recherche a été initiée, son objectif:
réduire la taille du compresseur embarqué, (50% du volume et de la consommation énergétique du pod) en réduisant les turbulences subies par la capsule dans le tube.

Trois concepts inspirés du vivant ont déjà été formulés. Le stage proposé vise à explorer de
nouvelles alternatives puis à valider ou invalider l’ensemble de concepts générés au travers de leur modélisation, servant à juger de la performance théorique. Au terme du processus de sélection/hybridation, une spécification détaillée d’une solution finale sera implémenté.

Profil recherché :

  • Intérêt pour l’Innovation
  • Attirance pour la conception produit bio-inspiré
  • Connaissance en simulation et modélisation
  • Connaissances en mécanique des fluides
  • Compétence en management de projet
  • Capacité à mener une réflexion structurée

Entreprise : IKOS Lab
IKOS est la société de conseil spécialisée dans le ferroviaire. Grâce à son savoir-faire reconnu, IKOS intervient dans toutes les phases d’un projet ferroviaire : signalisation, matériel roulant, infrastructures, sûreté de fonctionnement.

Depuis sa création en 2005, IKOS se développe en France et à l’international. Le Groupe  compte actuellement 13 bureaux (Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Aix, Madrid, Bruxelles, Berlin, Lausanne, New-York, Toronto et Milan) et nos 650 ingénieurs réalisent des projets dans le monde entier.

“IKOS : une entreprise internationale à taille humaine spécialisée ferroviaire et énergie”

Dépôt de candidature : clentin@ikosconsulting.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – IKOS Lab – Démantèlement des centrales nucléaires” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close]

Analyse et innovation pour les technologies de démantèlement selon une approche bio-inspirée

Mission : De nombreuses centrales nucléaires devant atteindre la fin de leur vie utile au cours de la vingtaine d’années à venir, le thème du démantèlement retient de plus en plus
l’attention des pouvoirs publics, des autorités réglementaires et des exploitants privés. Les travaux de démantèlement des centrales nucléaires commerciales, imminents dans certains pays et pleinement engagés dans d’autres, ont provoqué une intensification
générale des activités industrielles, réglementaires et stratégiques dans ce domaine au cours des dix dernières années.

Le démantèlement d’une centrale est régie par différents acteurs/facteurs : réglementaire,
politico-économiques, sociétaux et techniques. Le stage proposé aborde le facteur technique, selon cet aspect le démantèlement demeure un enjeu risqué, reposant sur des technologies encore trop peu abouties.

Le premier objectif du stage porte sur la réalisation d’une étude prospective des évolutions des technologies mise en oeuvre dans le démantèlement des centrales nucléaires.

La nature regorge de principes et de stratégies d’assainissement qui dépassent grandement les technologies que nous possédons aujourd’hui. C’est pourquoi, à la suite de l’étude prospective, un travail inventif sera mis en place afin de lever certains verrous des technologies de démantèlement selon une approche bio-inspirée.

Profil recherché :

  • Intérêt fort pour l’Innovation et l’Énergie
  • Attrait pour la génération de concepts
  • Connaissance en stratégie énergétique
  • Compétence en veille technologique
  • Esprit de synthèse
  • Bonne capacité rédactionnelle
  • Capacité à travailler en anglais (à l’écrit comme à l’oral)
  • Capacité à travailler dans un environnement en évolution
  • Bonne présentation

Entreprise : IKOS Lab
IKOS est la société de conseil spécialisée dans le ferroviaire. Grâce à son savoir-faire reconnu, IKOS intervient dans toutes les phases d’un projet ferroviaire : signalisation, matériel roulant, infrastructures, sûreté de fonctionnement.

Depuis sa création en 2005, IKOS se développe en France et à l’international. Le Groupe  compte actuellement 13 bureaux (Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Aix, Madrid, Bruxelles, Berlin, Lausanne, New-York, Toronto et Milan) et nos 650 ingénieurs réalisent des projets dans le monde entier.

“IKOS : une entreprise internationale à taille humaine spécialisée ferroviaire et énergie”

Dépôt de candidature : clentin@ikosconsulting.com

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

ARCHIVES 2019

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre d’emploi – CDD 12 mois – Chargé(e) de mission Recherche et Innovation – Biomimétisme marin – CEEBIOS” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Télécharger la fiche de poste

[pdf-embedder url=”http://ceebios.com/wp-content/uploads/2019/07/fiche_de_poste_charge_de_mission_biomim-marin_juillet2019_cdd.pdf” title=”Fiche de poste”]

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Architecture bioinspirée – Projet de recherche MITI – MAACC, MNHN MIA” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Etude terminologique issue de cas d’architecture biomimétique

Offre de stage dans le cadre du projet de recherche BiomimArchD – MITI – CNRS – défi biomimétisme 2019

Durée : 3 mois, dès juin/juillet
Gratification : environ 550 € / mois + transports
Lieux : Paris, laboratoires MAACC (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette)

Encadrement : Natasha Heil (MAACC), Nazila Hannachi-Belkadi (MAACC), Pierre-Yves Henry (MNHN), Liliana Lebanescu (MIA).

Contexte :
Le stage s’insère dans une recherche dont l’objectif est construire une ontologie destinée à modéliser des connaissances pour la conception biomimétique en architecture.

Le biomimétisme consiste à s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites pour résoudre des problèmes humains. L’architecture est perçue comme un des domaines d’application prometteurs du biomimétisme notamment en ce qui concerne le développement durable. Toutefois, malgré les nombreuses recherches sur le sujet, les exemples d’architectures biomimétiques construites sont encore rares. L’activité de conception architecturale biomimétique est confrontée à des difficultés liées à l’absence de méthode claire pour la mettre en oeuvre et à la nécessité de travailler en interdisciplinarité avec des biologistes. En effet, les difficultés résident, d’une part, dans la complexité à identifier des solutions pertinentes du vivant capable de répondre à des enjeux d’architecture durable et d’autre part, dans la difficulté à opérer la traduction de ces solutions vers la conception. L’objectif de la recherche est de construire un outil d’assistance à la conception fondé sur l’usage d’une ontologie de connaissances en architecture biomimétique.

Une ontologie informatique permet de structurer un ensemble de concept d’un domaine afin d’en modéliser les connaissances. Une ontologie décrit les connaissances d’un domaine sous forme d’objets, de classes d’objets, de propriétés de ces objets et de relations que ces objets peuvent avoir entre eux. Une ontologie sur l’architecture biomimétique viserait à formaliser les relations analogiques possibles entre les concepts de la biologie et ceux de l’architecture. Cette ontologie pourrait être utilisée comme un outil interactif pour explorer les concepts communs entre biologie et architecture afin d’aider les architectes à se construire de nouveaux processus de conception fondés sur le biomimétisme.

Cette recherche réunit les compétences interdisciplinaires de trois partenaires scientifiques, des experts travaillant dans les domaines de l’architecture, de la biologie et de l’informatique. Les trois partenaires sont d’une part, des membres de l’équipe MAACC (le laboratoire de Modélisation pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de la Conception) de l’UMR MAP 3495 CNRS/MCC experte en science de la conception, sciences informatiques et sciences de l’ingénieur dans le domaine de l’architecture, d’autre part, des membres de l’équipe BIOADAPT (Biologie Intégrative de l’Adaptation) de l’UMR MECADEV 7179 CNRS-MNHN experte en sciences du vivant, biologie intégrative de l’adaptation et des membres de l’équipe LInK (Learning and Integration of Knowledge) de l’UMR MIA 518 experte en représentation de connaissances, construction et alignement d’ontologies.

Contenu du stage :
Sur la base d’une étude de cas existante en architecture biomimétique (10 cas) et en étroite relation avec les chercheurs il s’agit :

  • De construire le corpus de données sur les cas
  • D’identifier et de décrire les termes de la conception biomimétique (et leur synonymes) utilisés dans chacun des cas (encadre par les chercheurs)
  • De décrire la définition de ces termes.

Environnement :
Le stage sera encadré par Natasha Heil, architecte, docteur en stratégie biomimétique, chercheuse au MAP-MAACC ; par Nazila Hannachi-Belkadi, architecte, enseignant-chercheuse, docteur en génie urbain et membre du MAP-MAACC ; par Pierre-Yves Henry, biologiste, enseignant-chercheur et membre du laboratoire MECADEV ; par Liliana Lebanescu, docteur en informatique, spécialiste en représentation des connaissances, enseignant-chercheure et membre du laboratoire MIA.

Profil du candidat :

  • Etudiant en architecture, biologie ou domaine lié au biomimétisme
  • Niveau de diplôme : Master
  • Connaissances du biomimétisme apprécié

Contact : natasha.heil@paris-lavillette.archi.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de thèse – Production et caractérisation de protéines inspirées de protéines adhésives naturelles – ERRMECe” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Production et caractérisation de protéines inspirées de protéines adhésives naturelles

L’objectif de ce projet est d’étudier les mécanismes d’adhésion des protéines des matrices adhésives naturelles de crustacé, la balane et d’araignée. Les matrices adhésives de balane et d’araignée sont constituées d’un mélange de protéines. Chez ces animaux, le processus d’adhésion semble être relié à des processus d’auto-assemblage des protéines en contact avec la surface des matériaux. Les protéines adhésives ont des séquences particulières présentant des architectures répétées, permettant ainsi d’envisager une stratégie de génie génétique pour produire des protéines modèles.

Profil du candidat :
Titulaire d’un diplôme niveau Bac + 5 (Master, ingénieur) obtenu (ou en voie d’obtention) en 2019, vous avez une solide formation théorique et pratique en en Biochimie et/ou Biophysique.

Idéalement, vous avez déjà travaillé sur une thématique de recherche en lien avec la production et la caractérisation de protéines recombinantes et/ou les interactions molécules biologiques-surfaces et avez mené une étude pluridisciplinaire (biochimie-biophysique). Vous êtes attiré(e) par les approches pluridisciplinaires et le travail en équipe.

Structure d’accueil : Université de Cergy-Pontoise, EA 1391 _ Equipe de Recherche sur les Relations Matrice Extracellulaire-Cellules-ERRMECe _ Groupe MEC-uP

Lien vers les détails de l’offre de thèse.

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – AgroParis Tech, INRA, MAP MAACC – Ontologie de l’architecture biomimétique durable ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Construction d’une base de connaissances pour l’architecture biomimétique durable

Structures encadrantes : AgroParis Tech, INRA, MAP MAACC

Lieu du stage : AgroParisTech, Laboratoire UMR MIA 518, 16 rue Claude Bernard, Paris

Durée du stage : 6 mois, dès Avril 2019

Objectifs

L’objectif du stage est de construire une ontologie pour représenter et structurer une base de connaissances à partir des données, connaissances et outils disponibles qui peuvent être utilisés pour la conception biomimétique en architecture dans une démarche de développement durable.

Le biomimétisme étudie la nature pour l’imiter ou pour résoudre des problèmes humains [1,3]. Les défis de la conception biomimétique sont liés d’une part à la complexité de la biologie comme modèle à transférer dans des domaines techniques, et d’autre part à la difficulté de communiquer entre des domaines disciplinaires différents [5]. Une des pistes à explorer serait d’évaluer les outils présentés dans [5] dans un contexte donné et pour un objectif précis, e.g. l’optimisation fonctionnelle d’un produit.

Parallèlement, en architecture il existe des exemples de conception durable inspirés de la nature [2] :

  1. Le centre hydrologique de l’Université de Namibie a des capteurs de brouillard inspirés par la forme de la carapace du coléoptère namibien Stenocara dont les micro-bosses attirent l’eau et les rainures cireuses la font circuler.
  2. L’Esplanade Theater à Singapour a une toiture inspirée par la peau des fruits du durian et elle est composée de panneaux d’aluminium qui filtre la lumière naturelle et qui change de direction selon la position du soleil. Cette innovation dans l’architecture réduit de 30% l’énergie totale consommée dans le bâtiment et de 55 % l’utilisation de l’éclairage artificiel.
  3. La forme du bâtiment de l’ArtScience Museum de Singapour, inspirée par la fleur de lotus, permet de récupérer l’eau de pluie et laisse enter la lumière naturelle dans plusieurs directions diminuant ainsi l’usage de l’éclairage artificiel.
    L’approche biomimétique est adoptée pour le développement durable, mais elle n’est pas utilisée de manière productive dans le domaine de l’architecture. La difficulté réside dans la recherche et l’identification de modèles biologiques pertinents pour le défi de la conception.

Résultats attendus

Dans ce projet nous nous intéressons à l’identification et à la capitalisation des ressources (données, référentiels et outils) existantes dans le domaine de la conception biomimétique et qui seraient utiles pour l’architecture durable. Le premier enjeu sera d’identifier et de définir les concepts clés à la croisé de ces deux domaines (conception biomimétique et architecture durable). Ensuite seront évalués les ressources identifiées dans [5] pour sélectionner celles qui peuvent être réutilisées en architecture, et qui sont ouvertes/accessibles. Une troisième étape sera d’explorer s’il existe sur le web de données liées des référentiels concernant les différents domaines d’intérêt (i.e. biomimétisme, architecture, processus de conception, développement durable) et proposer des liens entres les concepts identifiés et ces référentiels. Enfin, un premier prototype d’une ontologie noyau sera proposé.

Les trois partenaires de ce projet sont d’une part des membres de l’équipe LInK de l’UMR MIA 518 experte en représentation de connaissances, construction et alignement d’ontologies, et, d’autre part, un membre du MAACC, le laboratoire de Modélisation pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de la Conception, qui est une équipe de l’UMR MAP 3495 CNRS/MCC (Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine) et un membre de l’équipe BIOADAPT de l’UMR 7179 CNRS-MNHN.

Bibliographie

  1. Benyus J. (1997) Biomimicry: Innovation Inspired by Nature, New York, Harper Collins Publishers
  2. Chayaamor-Heil, N., Guéna, F., Hannachi-Belkadi, N. (2017) Biomimétisme en architecture. État, méthodes et outils, Les Cahiers de la recherché Architecturale Urbaine et Paysagère https://journals.openedition.org/craup/309
  3. ISO 18458:2015 Biomimetics — Terminology, concepts and methodology. https://www.iso.org/standard/62500.html
  4. Suárez-Figueroa M.C., Gómez-Pérez A., Fernández-López M. (2012) The NeOn Methodology for Ontology Engineering. In: Suárez-Figueroa M., Gómez-Pérez A., Motta E., Gangemi A. (eds) Ontology Engineering in a Networked World. Springer, Berlin, Heidelberg
  5. Wanieck, Kristina & Fayemi, Pierre-Emmanuel & Maranzana, Nicolas & Zollfrank, Cordt & Jacobs, Shoshanah (2017) Biomimetics and its Tools, Bioinspired, Biomimetic and Nanobiomaterials. 6. 1-52

Profil du candidat

  • Etudiant Informatique
  • Niveau de diplôme: Master 2 ou Ecole d’ingénieur en Informatique
  • Connaissances approfondies en Traitement du langage naturel ou Web Sémantique

Rémunération : environ 570 euros

Contacts :
Liliana Ibanescu – liliana.ibanescu@agroparistech.fr
Natasha Heil – natasha.heil@paris-lavillette.archi.fr

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage M1/M2 – Johnson & Johnson – Biomimicry Intern” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Résultat de recherche d'images pour "johnson et johnson"

Job Description

Johnson & Johnson family of Companies is comprised of more than 250 operating companies in 57 countries employing 117,000 people. Our companies develop and market products in three business segments:  CONSUMER, MEDICAL DEVICES & PHARMACEUTICALS and we turnover over $91 billion annually.
 
Johnson & Johnson Santé Beauté France is a leading company in the cosmetic field with renowned brands such as RoC, Neutrogena, and Le Petit Marseillais. We are seeking a Biomimicry Intern to join our R&D center in Normandie.
 
Biomimicry is the emulation of biological forms, processes, and/or systems in nature to solve human challenges. Working with a global biomimicry expert and a team of scientists, the Biomimicry Intern will perform cutting-edge biomimicry R&D specifically to address challenges in consumer Self-Care, such as improving digestive health, supporting restful sleep, or providing relief from cough and cold.
 
The responsibilities of the Biomimicry Intern will include:
  • Doing in-depth research, including a review of primary and secondary literature, as well as interviews of experts in relevant fields.
  • Discovering biological models, translating the models’ mechanisms into implementable design principles, and assessing the potential of these design principles to benefit consumers.
  • Identifying existing bioinspired technologies that are relevant to consumer Self-Care.
  • Connecting with organizations across academia and industry who are creating knowledge and/or products that are bioinspired and relevant to Self-Care.
  • Ensuring compliance with internal quality/safety Standard Operating Procedures, including Healthcare Compliance policies as well as the highest standards of laboratory best practices.
Localisation 
The internship is six months and based in Val-de-Reuil (Eure, Normandie), between Rouen and Paris.  The Intern must be able to begin the position between January and April 2019.

Qualifications

  • The applicant should be enrolled in or have completed a Master program (M1/M2) or Engineering school in the Life Sciences, Biology, Biotechnologies, Engineering or a related field.
  • Formal biomimicry training and/or a general understanding of biomimicry or a related field would be a plus.
  • Knowledge of human biology is preferred.
  • At least 6 months of relevant academic or industrial internship experience is preferred.
  • Oral and written proficiency in English is required.
  • Additional skills that are desirable:
  • Ability to lead projects; acquire, analyze, interpret, and organize data; write and document research experiments and protocols; and
  • Experience in working within a collaborative team across different disciplines as well as the ability to work with a high degree of independence.

It is preferred that the candidate be a self-motivated, creative strategic thinker with excellent communication, leadership and technical/scientific problem-solving skills.

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – BigBang Project – ingénierie créative” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Logo de Big Bang Project

Date limite de candidature : 07/01/2019

L’agence
Située à Bagnolet, Big Bang Project est une agence de design spécialisée dans le biomimétisme.

Pour imaginer des solutions innovantes adaptées aux modes de vie de demain et prenant en compte les grandes transformations du monde qui nous entoure, nous nous inspirons des stratégies étonnantes mises au point par le vivant au cours de 3.8 milliards d’années d’évolution.
Pour ce faire, nous sommes attaché.e.s à faire travailler ensemble designers, ingénieurs et scientifiques autour de différents studios : Création, R&D, Formation, et Évènementiel. Chaque projet porté par l’agence se déroule en partenariat avec les divisions de R&D, de stratégie et d’innovation des grands groupes ainsi qu’avec les laboratoires de recherche d’institutions scientifiques de renom.

Davantage d’informations : www.bigbang-project.com

Missions générales du poste
Sous la responsabilité des membres de l’équipe de Big Bang Project, le/la stagiaire participera à l’activité et aux projets de l’agence.

Le/la stagiare contribuera aux activités suivantes :

  • Veille sur des sujets stratégiques ;
  • Structuration des outils de l’agence ;
  • Animation d’ateliers d’idéation avec les membres de l’équipe ;
  • Participation à la conception et au développement des produits et des services bio-inspirés imaginés au sein de l’agence ;
  • Prototypage des concepts imaginés.

Informations complémentaires :

  • Stage d’une durée de 6 mois à compter de fin janvier 2019 ;
  • Convention de stage obligatoire ;
  • Taux d’activité 100% ;
  • Localisation du poste : 6 rue Jean-Jaurès, 93170 Bagnolet – à deux pas de la station de métro Gallieni (ligne 3).
  • Critère candidat.e
  • Fin d’études ingénierie & design industriel.

Profil requis

  • Intérêt pour l’éco-conception, la biologie et le biomimétisme ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Volontaire, curieux.se, faisant preuve d’autonomie ;
  • Rigueur, sens de l’organisation ;
  • Maîtrise des différents outils de conception (dessin, CAO, PAO).

Visualiser l’offre de stage.

Contact :

bonjour@bigbang-project.com
www. bigbang-project.com

6, rue Jean-Jaurès
93170 Bagnolet
t. 07 60 75 81 69

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Egis Rail – Etude des opportunités biomimétisme pour Egis” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]

Résultat de recherche d'images pour "egis rail"

Analyse des états de l’art métier du CEEBIOS et identification des mises en application possibles sur les différents projets Egis
 

Date du dépôt de l’offre : 20/08/2018 – Offre encore valide !
Stage de 6mois

Ville : Lyon

Description :

Cela fait maintenant deux ans qu’Egis est partenaire du CEEBIOS, le Centre d’Excellence Européen du Biomimétisme de Senlis. Nous considérons que le biomimétisme est un domaine de recherche pouvant être porteur d’avenir et d’innovation, si tant est que nous puissions transposer les différentes thématiques de recherche à nos métiers. Dans le cadre de ce partenariat, Egis a accès aux Etats de l’Art (Architecture et Bâtiment) élaborés par le CEEBIOS qui compilent une grande partie des différents sujets de thèse et avancées dans le domaine, à la fois sur le plan national et international.

L’objectif de ce stage est d’effectuer une analyse de ces documents afin d’identifier des issues opérationnelles du Biomimétisme et donc de chercher à exploiter ce qui a été exploré.

Sous la responsabilité du coordinateur DD d’Egis Rail, vous contribuerez à la poursuite des actions actuelles, en réalisant les missions suivantes :

L’objectif de ce stage est d’effectuer une analyse de ces documents afin d’identifier des issues opérationnelles du Biomimétisme et donc de chercher à exploiter ce qui a été exploré. Sous la responsabilité du coordinateur DD d’Egis Rail, vous contribuerez à la poursuite des actions actuelles, en réalisant les missions suivantes :

  • Identifier les innovations pouvant être appliquées aux métiers d’Egis Rail en
    • Menant une analyse bibliographique dans le domaine du Biomimétisme en commençant par les états de l’art du CEEBIOS,
    • Menant des entretiens avec différents experts d’Egis Rail,
  • Analyser les méthodologies ayant permis la mise en oeuvre oppérationnelle des innovations dites Biomimétiques par rapport à un contexte de concepteur et prescripteur (et non industriel et frabiquant),
  • Préparer une conférence pour présenter les résultats de l’analyse aux collaborateurs de l’entreprise.

Profil recherché :

  • Connaissance partielle du biomimétisme ou du domaine des transports ferroviaires
  • Ayant une sensibilité aux sujets liés à l’écologie et au développement durable et/ou des modules spécifique intégrés dans le cursus de formation.
  • MS Office, Illustrator
  • Anglais

Sens de l’organisation, autonomie, sens critique et fortes capacités rédactionnelles sont des qualités requises pour mener à bien la mission. Compensation :

  • bac+5 = 1050 €/mois
  • bac+4 et moins = 630 €/mois

Pas de prime de fin de stage   Entité d’affectation/service : DEAI Rattachement hiérarchique – Tutrice : Diane BERTHET Dépôt de candidature : Virginie Gollion – virginie.gollion@egis.fr Site web : www.egis.fr [/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – CEEBIOS – Action interministérielle” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”]   Résultat de recherche d'images pour "mtes" Offre de stage CEEBIOS Opportunité d’une action interministérielle en faveur de la R&D en biomimétique en France. Contexte Le biomimétisme représente une opportunité inédite d’innovation responsable : s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites, éprouvées par 3.8 milliards d’années d’évolution. En prenant les systèmes biologiques comme modèle, il devient possible de réconcilier les activités industrielles et le développement économique avec la préservation de l’environnement, des ressources et de la biodiversité. Citée en 2007 par l’OPECST comme l’outil de la prochaine révolution industrielle, cette approche connaît un essor significatif sur la dernière décennie en termes de publications scientifiques et de réseaux de recherche à l’étranger, en particulier en Allemagne et en Suisse. Depuis 2014, le CEEBIOS et le Ministère de la transition écologique et solidaire contribuent à promouvoir la démarche en France. L’objectif de ce stage sera d’explorer l’opportunité d’une action interministérielle pour accélérer la recherche et l’innovation dans ce domaine.   Structures encadrantes Ceebios – www.ceebios.com Ministère de la transition écologique et solidaire – Direction de la recherche et de l’innovation Lieu – Ministère de la Transition Ecologique et solidaire – La Défense Durée du stage – De février/mars à juillet/août 2019 (6 mois) Objectifs du stage

  • Compréhension du contexte international et national du biomimétisme
  • Identification des parties prenantes institutionnelles pertinentes
  • Consultation des parties prenantes au sein des différents ministères ou organismes associés
  • Identification des dispositifs pertinents pour une action concertée
  • Proposition d’une feuille de route

Profil du candidat Niveau Master 2 (Ingénieurs, Sciences sociales, etc.) – spécialité environnement / transition écologique L’interdisciplinarité est un plus.   Contact Kalina RASKIN, Directrice Générale CEEBIOS – contact@ceebios.com Lien vers le A4 de l’offre. [/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – Decathlon – Design/Maker” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Résultat de recherche d'images pour "decathlon" Stage design/maker biomimétisme A pouvoir pour Janvier 2019 Durée 6 mois Localisation : Btwin Village, 4 rue du Professeur Langevin, Lille Description : Dans le cadre de l’exploration et du déploiement de la démarche de Biomimétisme, l’équipe Innovation DECATHLON est à la recherche de son apprenti designer bio-inspiré, en stage de fin d’étude de son école d’ingénieur ou de design industriel (Janvier – juin 2019), Si tu es curieux, que tu aimes apprendre, et que tu te sens l’âme d’un explorateur du Monde Vivant, Si l’innovation, la conception, le développement durable et la créativité sont tes domaines de prédilection, Si tu as un amour pour le prototypage, la modélisation 3D, le textile, le graphisme et la conception au sens large, Mais si en plus tu es à l’écoute, ingénieux, sportif et déjà fan du Biomimétisme, nous avons ce qu’il te faut: La mission si tu l’acceptes :

  • comprendre et interpréter les principes et stratégies fonctionnelles issues du vivant
  • développer une bibliothèque physique de preuves de concept bioinspirés
  • imaginer et prototyper des concepts de produits sportifs bio-inspirés
  • animer des ateliers maker auprès des collaborateurs décathlon
  • créer des supports de communication (graphisme)

Profil requis :

  • étudiant en dernière année d’école d’ingénieur ou design (profil méca)
  • Francais, anglais

Consulter l’offre sur ce lien. A ta canditature (CV + lettre de motivation papier ou vidéo ou autre) tu peux aussi joindre tout ce que qui peut nous permettre d’en savoir plus sur toi Contact : lucie.bailleul@decathlon.com [/ms_accordion_item][/ms_accordion]

 

ARCHIVES 2018

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Doctorat – Elaboration de surfaces superhydophobes et oléophobes par une approche biomimétique” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Résultat de recherche d'images pour "nice lab" Élaboration de surfaces superhydophobes et oléophobes par une approche biomimétique Doctorat – 3 ans Date du dépôt de l’offre : 22/08/2018 Date de début souhaité : 01/10/2018 Dans le cadre d’un contrat ANR avec les partenaires industriels Renault, Faurecia nous recherchons un(e) doctorant(e) pour 3 ans. Résultat de recherche d'images pour "Renault logo"Image associée Lieux : Les travaux de recherche qui débuteront idéalement le 1er octobre 2018, se feront à Nice au sein du Laboratoire NICE-Lab (www.unice.fr/nice-lab). Sujet : Ce sujet concerne l’élaboration de surfaces superhydophobes et oléophobes par une approche biomimétique en collaboration avec un Laboratoire à Pau. Image associée Profil du candidat : Le (la) candidat(e) intéressé(e) par cette offre devra avoir des compétences principales en chimie et/ou éventuellement en matériaux et avec de préférence un diplôme de master ou d’ingénieur. Pour plus d’information merci d’envoyer votre CV et votre lettre d’intention à guittard@unice.fr [/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage M1/M2 – Johnson & Johnson – Biomimicry Intern” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Résultat de recherche d'images pour "johnson et johnson"

Job Description

Johnson & Johnson family of Companies is comprised of more than 250 operating companies in 57 countries employing 117,000 people. Our companies develop and market products in three business segments: CONSUMER, MEDICAL DEVICES & PHARMACEUTICALS and we turnover over $91 billion annually.
 
Johnson & Johnson Santé Beauté France is a leading company in the cosmetic field with renowned brands such as RoC, Neutrogena, and Le Petit Marseillais. We are seeking a Biomimicry Intern to join our R&D center in Normandie.
 
Biomimicry is the emulation of biological forms, processes, and/or systems in nature to solve human challenges. Working with a global biomimicry expert and a team of scientists, the Biomimicry Intern will perform cutting-edge biomimicry research in the field of consumer healthcare and assist in the growth of the biomimicry program at Johnson & Johnson. Ultimately, the intern will contribute to the development of biomimetic consumer healthcare products.
 
The responsibilities of the Biomimicry Intern will include:
  • Landscaping the global biomimicry ecosystem and identifying organizations doing work in biomimicry that have potential for collaboration with the Naturals Platform.
  • Creating a database of relevant organizations working in biomimicry across academia, biotech and other key organizations.
  • Partnering with the Biomimicry Team to discover biological models, translate the models’ mechanisms into design principles, and assess the potential of these design principles to benefit consumers.
  • Ensuring compliance with internal quality/safety Standard Operating Procedures, including Healthcare Compliance policies as well as the highest standards of laboratory best practices.
Localisation
The internship is based in Val-de-Reuil (Eure, Normandie), between Rouen and Paris, and will last 3 to 6 months. Beginning in June/July 2018.

Qualifications

PROFILE
  • The applicant should be in their studying for a Master program (M1/M2) or Engineering school in the Life Sciences, Biology, Biotechnologies, Engineering or a related field.
  • Formal biomimicry training and/or a general understanding of biomimicry or a related field would be a plus.
  • Knowledge of human biology and more specifically skin biology is preferred.
  • At least 6 months of relevant academic or industrial internship experience is preferred.
  • Oral and written proficiency in English is required.
 
– Those soft skills are also needed:
  • Ability to lead projects; acquire, analyze, interpret and organize data; write and document research experiments and protocols;
  • Experience in working within a collaborative team across different disciplines as well as the ability to work with a high degree of independence.
  • It is preferred that the candidate be a self-motivated, creative strategic thinker with excellent communication, leadership and technical/scientific problem-solving skills.

Application : https://jobs.jnj.com/jobs/1805644102W?lang=en-us

[/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage – IKOS Lab – Futur des énergies renouvelables” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close] Analyser l’essor et la pertinence des énergies renouvelable dans le mix énergétique mondial Réduire l’essor du stockage des énergies renouvelables dans le secteur du ferroviaire   Mission : Dans le cadre d’un partenariat industriel et académique, IKOS vous propose de prendre part à l’étude prospective des énergies renouvelables. L’étude intègre deux volets :

  • L’analyse logarithmique de la performance des moyens de production énergétique
  • Les technologies de stockage d’énergie avec identification de goulots d’étranglements à traiter pour assurer le développement des technologies choisies.

La première partie du stage, conjointement menée avec l’Université de New-York, vise à analyser l’essor et la pertinence des énergies renouvelable dans le mix énergétique mondial (intégrant un aspect géostratégique). Cette première analyse sera sous-tendue par le développement d’une roadmap technologique portant sur l’analyse des évolutions des modes de productions énergétiques renouvelables selon leurs différents niveaux systémiques. L’une des ambitions de cette étude porte sur la rédaction d’un article scientifique, continuité de l’étude précédente. Pour la seconde partie du stage (en partenariat avec la SNCF), la démarche envisagée est basée sur une méthodologie développée par IKOS Lab permettant d’aboutir à une priorisation des problématiques tel que prescrit par la théorie de l’invention TRIZ. La résolution des problèmes retenus suivra une approche bio-inspirée dont l’objectif sera la génération de concepts avancée permettant de lever les verrous technologiques réduisant l’essor du stockage des énergies renouvelables dans le secteur du ferroviaire. Ce stage sera encadré par l’IKOS Lab, département dédié à l’innovation chez IKOS. L’équipe de l’IKOS Lab accompagnera notamment le stagiaire dans la structuration de leur démarche (méthode projet globale), et dans la résolution des problèmes techniques pouvant survenir (mise en place de méthodes d’innovation systématique). L’IKOS Lab pourra également être amené à intervenir dans les phases nécessitant la mise en place de séances de créativité. Profil recherché :

  • Intérêt pour l’Innovation
  • Attirance pour la conception produit bio-inspiré
  • Connaissance du marché énergétique
  • Compétence en management de projet
  • Capacité à mener une réflexion structurée

Entreprise : IKOS Lab IKOS est la société de conseil spécialisée dans le ferroviaire. Grâce à son savoir-faire reconnu, IKOS intervient dans toutes les phases d’un projet ferroviaire : signalisation, matériel roulant, infrastructures, sûreté de fonctionnement. Depuis sa création en 2005, IKOS se développe en France et à l’international. Le Groupe compte actuellement 13 bureaux (Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Aix, Madrid, Bruxelles, Berlin, Lausanne, New-York, Toronto et Milan) et nos 650 ingénieurs réalisent des projets dans le monde entier. “IKOS : une entreprise internationale à taille humaine spécialisée ferroviaire et énergie” Dépôt de candidature : clentin@ikosconsulting.com [/ms_accordion_item][/ms_accordion]

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage M2 – IRBI CNRS – Biomécanique de la locomotion animale” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close] Stage de M2 – Mécanique des fluides – Biomécanique de la locomotion animale Développement de méthodes de mesures laser tridimensionnelles d’écoulement en surface libre en biomécanique du mouvement animal L’étude expérimentale des écoulements en surface libre présente des challenges spécifiques. Les méthodes de mesures combinées de la topographie de l’interface et de l’écoulement en surface et en volume ont été récemment développées avec succès et permettent potentiellement d’établir des bilans des efforts et de l’énergie présents en surface et en volume. Les Gerris, des punaises semi-aquatiques, glissent à la surface des étangs à l’aide leurs pattes hydrophobes, en produisant sur leur passage une allée de petites vaguelettes en surface et des tourbillons dans le fluide. Ces insectes sont des bons exemples d’une utilisation conjointe des forces présentes aussi bien dans la surface que dans le fluide sous l’interface. Les mesures mécaniques sur les insectes vivants sont bien souvent complexes. Les interactions entre les pattes de Gerris et la surface sont particulièrement difficiles à observer et manquent par nature d’un caractère reproductible. Le stage s’affranchit de ces problèmes en utilisant une version mécanique du mouvement de la patte. Afin de contourner le caractère non reproductible de la propulsion d’insectes à la surface de l’eau, la première partie du stage sera consacrée à la mise en place un dispositif expérimental permettant, grâce à un système de platine de translation tridimensionnel commandée en vitesse, la simulation mécanique de cinématiques typiques de pattes d’insectes. Dans un second temps le stagiaire devra cibler précisément les principales contraintes concernant la prise d’images de particules pouvant assurer une reconstruction tomographique de l’écoulement par la méthode de Vélocimétrie par Imagerie de Particules Tomographique (PIV tomographique). (1) La présence de l’interface, et (2) les phénomènes de réfraction dus aux passages successifs de la lumière laser par des milieux d’indices différents compliquent souvent la reconstruction des champs de vitesses. La PIV tomographique est basée sur le principe de la reconstruction tomographique des intensités des voxels dans un volume. Il faudra donc dans un troisième temps, après avoir optimisé les modèles de caméras, reconstituer ces intensités de particules dans le volume de mesure et déterminer les champs tridimensionnels de vitesse. Une comparaison entre des méthodes (Langrangiennes et Euleriennes) de détermination des vitesses sera effectuée. A partir des mesures volumiques des trois composantes de la vitesse et de l’extraction de la position de la surface, des analyses du mouvement fluide (vecteurs vorticité, composantes de cisaillement), des efforts et des transferts d’énergie pourront être menées. En s’appuyant sur des bilans de quantité de mouvement dans un volume de fluide fixe ou variant en particulier au niveau de la surface, les efforts exercés par les pattes des Gerris pourront être déterminés.

 

  • Encadrement : Thomas Steinmann (Institut de recherche sur la biologie de l’insecte – IRBI-Tours) & Laurent David (P’prime Hydee – Poitiers). Quelques allers-retours entre les deux unités sont à prévoir. (thomas.steinmann@univ-tours.fr)
  • Timing : 6 mois du 1er mars au 31 aout 2018
  • Lieu : Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (UMR 7261) Faculté des Sciences et Techniques, Avenue Monge, Parc Grandmont, 37200 TOURS (France)

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

 

ARCHIVES 2017

[ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Appel à candidature Stage M2 – Chimie bio-inspiré ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Appel à candidature : stage M2 Nous recherchons un(e) candidat(e) pour effectuer un stage niveau M2, au Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux (UMR 5249, CEA-CNRS-Université Grenoble Alpes ; Grenoble). Le/la candidat(e) rejoindra l’équipe SolHyCat (www.solhycat.com) pour initier une nouvelle thématique concernant la synthèse de sulfures polymétalliques moléculaires bio-inspirés pour la catalyse de production ou d’oxydation de l’hydrogène et l’activation de l’azote. Du fait des démarches relatives à l’entrée sur le centre CEA veuillez prendre contact avant le 15 novembre 2017. Dépôt des candidatures : matthieu.koepf@cea.fr Nous recherchons un(e) candidat(e) motivé(e) par la chimie de synthèse et la catalyse électroassistée en lien avec les problématiques de l’énergie. Une solide formation en chimie de coordination et un intérêt pour la synthèse moléculaire (organique/inorganique) est requise. La maîtrise des méthodes de caractérisations spectroscopiques ou électrochimiques usuelles sera fortement appréciée. Nouveaux ligands pour la stabilisation de sulfures polymétalliques moléculaires Les sulfures polymétalliques forment une classe de cofacteurs bio-inorganiques remarquables qui supportent de nombreux processus redox essentiels au métabolisme des organismes vivants.(1) Ils se retrouvent en particulier impliqués dans les réactions de catalyse multi-électronique, telles la réduction des protons en dihydrogène (H2) ou la réduction du diazote en ammoniaque (NH3), qui présentent un grand intérêt dans le domaine de l’énergie. En effet, la production d’hydrogène (ou d’ammoniaque) par voie électrochimique offre la perspective de développer de nouvelles approches de stockage des énergies renouvelables, notamment sous la forme de composés utilisables dans les technologies de type pile à combustible.(2) Certains sulfures polymétalliques synthétiques ont effectivement démontré des activités électrocatalytiques exceptionnelles pour la réduction des protons.(3) Nous souhaitons maintenant explorer la réactivité de sulfures polymétalliques moléculaires synthetiques, de composition proche des cofacteurs naturels. Ce stage a pour objectif de développer une classe de ligands organiques construits à partir de plateformes polypyrroliques et présentant des cavités bien définies susceptibles d’accueillir et de stabiliser des clusters de sulfures polymétalliques moléculaires. Ces espèces seront alors immobilisées sur nanotubes de carbone et testées en électrocatalyse pour la production et l’oxydation de l’hydrogène ou la réduction de l’azote en ammoniaque. Le projet s’appuiera sur l’expertise du laboratoire pour la synthèse et la caractérisation de complexes inorganiques, ainsi que sur l’expérience du groupe dans la formulation et l’étude d’électrocatalyseurs moléculaires en solution et supportés. (4) L’étudiant(e) sera amené(e) à développer de solides connaissances en synthèse organique et inorganique ainsi que dans les techniques de caractérisation spectroscopiques associées. Par ailleurs, il(elle) sera exposé(e) aux techniques d’électrochimie relatives à l’étude de systèmes électro-catalytiques. Un financement de thèse est disponible à l’automne 2018 pour la poursuite du projet.

1 M. Fontecave, Nat. Chem. Biol. 2006, 2, 171 – 174. 2 Solar-Driven Chemistry, A Vision for Sustainable Chemistry Production – White Paper. EuCheMS, September 2016. 3 P. D. Tran, et al., Nature Materials 2016,15, 640-647 4 a) E. S. Andreiadis, et. Al., Nat. Chem. 2013, 5, 48-53 ; b) T. N. Huan, et al., Energy Environ. Sci. 2016, 9, 940-947; c) D. Brazzolotto, et al., Nat. Chem. 2016, 8, 1054-1060

[/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage LIED – Energie et bio-inspiration” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Informations du laboratoire : Laboratoire : Laboratoire des Energies de Demain CNRS identification code : UMR 8236 Responsable du stage : Christophe Goupil E-mail : christophe.goupil@univ-paris-diderot.fr Web page : http://www.dyco.fr/index.php/Welcome_to_the_DYCO_Team_Main_Page_ ! Localisation du stage : Université Paris Diderot, LIED, 35 rue Hélène Brion 75013 Paris Niveau : M2 Durée du stage : 6 mois rémunérés   “Bio-inspiration des stratégies d’usage de l’énergie” Au niveau thermodynamique le métabolisme d’un organisme réalisant un effort peut être approché en considérant ce dernier comme un système thermodynamique de conversion d’énergie. Ce système est le siège de deux flux principaux, de matière et d’énergie. Le couplage de ces flux est au cœur du processus de conversion de l’énergie. Au niveau fondamental ces processus peuvent se décrire par le formalisme de Onsager qui permet de définir à la fois les propriétés intrinsèques du système tout autant que ses modes de fonctionnement. Au niveau biologique ceci se traduit par la définition d’un organisme d’une part, et des modalités de fonctionnement de ce dernier d’autre part. Suivant la définition des intégrons de François Jacob, la modélisation au niveau de l’organisme peut se décliner au niveau de l’organe et de la cellule. (Dans cet esprit l’équipe DyCo a récemment construit une modélisation thermodynamique du muscle isomorphe du modèle Hill et Huxley.). Dans la perspective d’une approche bio-inspirée nous travaillons actuellement à une approche bio-inspirée de l’énergie sur la base des deux principes de la thermodynamique auxquels tous le système doit souscrire : 1) Conservation de l’énergie 2) Influence des modalités d’usage de cette énergie En d’autres termes, il s’agit, par une approche bio-inspirée, d’apprendre comment, au travers de la variété du vivant, se sont développées des stratégies de capture et surtout d’usage de l’énergie. Le travail consistera donc en deux phases : 1) Bibliographie. 2) Extension du développement du code DyCo et simulation d’étude de cas. Ce code permet une résolution complète des équations de Onsager en conditions aux limites variées. Il permetde tracer les cartographies des potentiels thermodynamiques et des flux conjugués. En outre, il permet d’obtenir les cartographies des dissipations locales ainsi que des productions d’entropie. Ces cartographies ouvrent la voie vers un outil d’analyse des stratégies d’usage de l’énergie et de sa conversion. En particulier, les rétroactions induites par les conditions aux limites de couplage conduisent à des redistributions des sites de production d’entropie qu’il convient de localiser. Ces travaux font suite à une longue tradition d’étude des systèmes thermodynamique au sein de l’équipe ([1], [2], [3]).

[1] H. Overdone, Y. Alerted, C. Goupil, and Ph. Locoer Continuity and boundary conditions in thermodynamics: From Carnot’s efficiency to efficiencies at maximum power Eur. Phys. J. Special Topics 224, 839-864 (2015) [2] C. Goupil, H. Overdone, E. Herbert, G. Benanti, Y. D’Angelo and Ph. Locoer Closed-loop approach to thermodynamics, Physical Review E vol. 94, 032136 (2016) [3] Y. Alerted, H. Overdone, C. Goupil, and Ph. Locoer, Influence of thermal environment on optimal working conditions of thermoelectric generators, J. Appl. Phys. 116, 144901 (2014)

[/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage M2 – iSm2 BiosCience – Catalysateurs hybrides” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Proposition Sujet de Stage M2 : Nouveaux catalyseurs hybrides supportés pour la catalyse d’oxydation (photoinduite) de composés organiques. Laboratoire d’accueil : iSm2 Equipe BiosCiences Directeur : Jean Rodriguez Responsable du stage : Yasmina Mekmouche Le développement de nouveaux bioprocédés pour la chimie durable est au cœur des grands défis de demain. En catalyse hétérogène ou catalyse supportée, des avancées majeures sont attendues en termes de fonctionnalisation et de modification de surface ainsi que dans la mise au point de nanocatalyseurs. De fait, un intérêt particulier est porté sur la stabilité de ces systèmes catalytiques ainsi qu’à la sélectivité des réactions souvent bien moins maîtrisée qu’en milieu homogène. Le projet de recherche que nous proposons vise à développer de nouveaux catalyseurs supportés pour l‘oxydation coopérative d’alcanes, d’alcènes et d’alcools. Notre idée est de coupler et vectoriser un (photo)-catalyseur synthétique capable d’oxyder sélectivement des substrats à une laccase à multi- cuivre active et robuste qui catalyse la réduction à quatre-électrons-quatre-protons du dioxygène en eau dans des conditions douces de pH, à température ambiante et pression atmosphérique. Ce catalyseur hybride sera par la suite confiné de manière orientée dans des mousses multi-échelles afin de proposer de nouveaux catalyseurs hybrides supportés pour une meilleure stabilité, sélectivité, recyclage et une large surface active. En greffant le catalyseur et le l’enzyme dans la même cavité du support macroporeux hétérogène, nous visons à créer un environnement local où toutes les espèces peuvent travailler en étroiteproximité et ainsi promouvoir une coopérativité réactionnelle. L’objectif ambitieux de ce projet est de développer une nouvelle génération de microréacteurs à base d’hybrides supportés Catalyseur/Enzyme pour la catalyse en flux continu. A cette fin, nous visons à exploiter scientifiques permettant l’élaboration et l’étude des différentes composantes du système : l’élaboration de catalyseurs hybrides recyclables ; efficacité catalytique du catalyseur supporté sur des réactions modèles ; optimisation du nouveau matériel pour la catalyse en flux continu. Pour cela, différentes méthodologies allant de la biologie moléculaire, la modélisation moléculaire, la biochimie, la synthèse organique et inorganique, la physicochimie à la catalyse seront évalués.

REFERENCES – Mekmouche, S. Zhou, A. M. Cusano, E. Record, A. Lomascolo, V. Robert, A. J. Simaan, P. Rousselot- Pailley, S. Ullah, F. Chaspoul, T. Tron J. Biosc. Bioeng. 2014, 117, 25. – Mekmouche, L. Schneider, P. Rousselot-Pailley, B. Faure, A. J. Simaan, C. Bochot, M. Réglier, T. Tron Chem. Sci. 2015, 6, 1247. – Schneider, Y. Mekmouche, P. Rousselot-Pailley, A. J. Simaan, V. Robert, M. Réglier, A. Aukauloo, T. Tron ChemSusChem, 2015, 18, 3048. – Brun, S. Ungureanu, H. Deleuze, R. Backov Chem. Soc. Rev. 2011, 40, 771.

[/ms_accordion_item][/ms_accordion] [ms_accordion style=”simple” type=”1″ class=”” id=””] [ms_accordion_item title=”Offre de stage M2 – iSm2 Marseille – bio-inspired peptidic ” color=”” background_color=”#262751″ close_icon=”” open_icon=”” status=”close”] Exploring Mo containing peptides as novel catalysts for CO2 reduction M2, Duration: 6 months Institut des Sciences Moléculaires de Marseille, dir. Pr. Jean Rodriguez Internship Supervisor: Dr. Olga Iranzo (Equipe BiosCiences). UMR 7313, iSm2, Aix-Marseille Université, Campus Scientifique de Saint Jérôme Avenue Escadrille Normandie-Niemen, F-13397 MARSEILLE CEDEX 20 Contact email: olga.iranzo@univ-amu.fr Context One of the ultimate and more challenging goals in the area of synthetic biology is to design and engineer artificial metalloenzymes that will either mimic the structure and function of native counterparts or present properties and functionalities not found in nature, expanding in this way the repertoire of potential chemical transformations. However, this endeavour is challenging because involves both the design/redesign of the protein/peptide scaffold and the precise control of metal ion properties by fine-tuning its coordination spheres, geometries as well as oxidation states.(1) Native metalloenzymes achieve these endeavours by arranging critical residues in precise orientations to define the right environment for the metal ion. One nice example are the DMSO reductase family that has a Mo/W atom coordinated by a bis-pyranopterin-dithiolene ligand (PDT) conjugated to guanosine leading to a Mo/W-bisPGD cofactor (Moco).(2) The coordination sphere of the metal ion is completed by an amino acid side chain (Ser, Asp, Cys or SeCys) in fifth position, and an oxygen or sulfur atom in sixth position. Despite having the same Moco, enzymes of this family possess quite diverse reactivity which emphasizes the crucial role played by the surrounding protein to modulate the Moco reactivity. Within this family, we are interested in the formate dehydrogenase (Fdh) that has a Moco(S)(S(e)-Cys) active center and catalyzes the reversible conversion of formate into CO2 (HCOO= CO2 + H+ + 2 e) through a mechanism not fully understood. Not surprisingly, this enzyme has attracted a lot of attention due to its potential for CO2 reduction, a greenhouse gas which recycling is an important challenge that our society must address. Objectives In this project we intend to develop and characterize bio-inspired peptidic scaffolds that will contain non-natural PDT-like amino acids bearing dithiolene groups to coordinate Mo. The CO2 reduction properties of the Mo-peptides will be explored. The outcomes of this research can have an important impact in science seeding insights into the mechanism of action of these enzymes as well as in society since it can set up the groundwork for the creation of novel solutions for CO2 valorization. Work plan The project will start with the synthesis and characterization of different peptidic scaffolds containing the nonnatural PDT-like amino acids, Cys/SeCys and the crucial amino acids (His, Arg) proposed to participate in the catalytic mechanism. Mo coordination and the CO2 reduction properties of the Mo-peptides will be studied using different spectroscopy techniques and spectroelectrochemistry methodologies. The master student will be therefore exposed to the following techniques/methodologies (3) : – solution and solid phase peptide synthesis – mass spectrometry – different spectroscopic methods: UV-Vis, Fluorescence, EPR, NMR, IR – electrochemistry (cyclic voltammetry, bulk electrolysis) – chromatography (HPLC, GC)

Review on the subject: 1) Chem Rev 2014, 114, 3495-3578. 2) BBA-Bioenergetics 2013, 1827, 1048-85; Chem. Rev. 2014, 114, 3963-4038 Articles related to the project: 3) Chem. Eur. J., 2015, 21, 13100-13111.

[/ms_accordion_item][/ms_accordion]

 

DÉPÔT D’OFFRE DE STAGE

Pour déposer une offre de stage, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant. – Formulaire dépôt d’offre de stage –
Pour indiquer que vous avez trouvé un stagiaire, ou simplement retirer votre offre de la liste, vous pouvez nous le notifier en suivant CE LIEN.